Transcription

Murano – Light Masters est un jeu de gestion de main et de ressources. Les joueurs amassent des jetons, pour construire des cartes.

Des oeuvres à créer

Dans Murano, nous sommes des verriers et nous devons récupérer des éclats de verre pour créer des œuvres d’art.

Chaque joueur possède un plateau personnel qui correspond à son Plan de Travail. Il contient 8 cases, et il n’est pas possible d’y mettre plus de 8 jetons.

Les œuvres à créer sont représentées par des cartes. Au début de la partie, chaque joueur en reçoit 5 à 6. Une fois en main, elles ne peuvent plus être réarrangées.

Leur coût est indiqué en haut à gauche.

Murano tourne entièrement autour de la construction des œuvres d’art, et une partie se termine lorsqu’un joueur a créé toutes les siennes.

Collecte, négociation, et création

Un tour est découpé en 3 phases, à faire dans l’ordre : collecter, négocier, puis réaliser une ou plusieurs œuvres si le joueur le peut.

Lorsqu’il collecte, le joueur commence par tourner la roue d’un cran dans le sens des aiguilles d’une montre. Il prend ensuite les deux jetons indiqués par la flèche. S’il l’un des jetons n’est plus disponible, il peut choisir n’importe lequel à la place… ou tout simplement aucun.

Comme collecter, négocier est obligatoire. Il peut placer l’un de ses jetons sur un emplacement vide du Marché et prendre dans la réserve les jetons qui y sont connectés. Enfin… sauf les transparents. Sinon, il peut dépenser 2 Lires pour prendre tous les jetons d’un Marché, ou vendre autant de jetons qu’il veut pour 1 Lire.

Pour réaliser une œuvre, le joueur défausse les jetons demandés et gagne autant de Lires que d’emplacements vides sur son Plan de Travail. Il n’est possible de construire que la carte en première position.

Les jetons transparents sont des jokers, qui peuvent remplacer n’importe quelle couleur.

Il est aussi possible, à tout moment lors de son tour, de mettre la première carte de sa main à n’importe quelle position, et de tourner l’anneau vers la gauche. Evidemment, ces actions ne sont pas gratuites.

Pouvoirs spéciaux

Les œuvres construites permettent d’activer des pouvoirs spéciaux.

En début de partie, chaque symbole est associé à un pouvoir. Lors de son tour, le joueur peut placer sa carte à sa droite pour utiliser son pouvoir. Si plusieurs symboles sont représentés sur la carte, il doit en choisir un.

Les pouvoirs permettent de récupérer directement des pierres ou facilitent certains aspects du jeu.

Pour conclure, Murano semble à première vue être un jeu à fortes contraintes, mais les pouvoirs et les actions payantes permettent de les plier à sa stratégie.