90 minutes

1 joueurs min

5 joueurs max

Crisis est un jeu de société de Pantelis Bouboulis et Sotirios Tsantilas sorti en 2016 (pas de version française). Il se joue de 1 à 5 joueurs pour une durée d’environ 90 minutes.

Il s’agit d’un jeu basé sur l’économie et le placement d’ouvriers.

Le goodies

Photos

Crisis

La boîte commence à ressembler à un gruyère !

Crisis

On est le 10 décembre

Crisis : tuiles

Les tuiles

Crisis : tuiles

Les « game designers » et une version tuile de la règle

Crisis : règle

La règle

Règles

Mise en place

Les tuiles « game designers » sont ajoutées au sac en tissus.

Déroulement

A début d’un nouveau tour (ou au premier), si un « game designers » est pioché, la tuile est placée avec les autres tuiles employés.

Pendant la phase 3 (planning), un joueur peut réserver un « game designer » comme n’importe quel autre employé et le réclamer dans la phase 4 (opérations).

Lors de la résolution de la production, le « game designer » peut être utilisé pour remplir n’importe quelle place d’employé sur une carte compagnie.

Le jeu

Le pays d’Axia a sombre dans une crise à la fois économique, politique et sociale. Les joueurs incarnent des industriels qui tentent non seulement de survivre, mais surtout de prospérer.

Mise en place

Le plateau est placé au milieu de la table. Les ressources et les tuiles « pénalité » sont séparées par type et placées à côté.

Les cartes « compagnie » sont séparées en fonction de leur niveau (I, II et III). Les 6 premières cartes de niveau I sont placées face visible sur les 6 cases « compagnie ».

Les cartes « évènements » sont séparées en fonction de leur couleur (vert, jaune, rouge).

Le paquet de cartes « influence » est placé à côté du plateau.

La tuile « Employé Temporaire » est posée sur son emplacement. Les tuiles « Employés Étrangers » sont séparés par type et placés sur les emplacements correspondant. Les autres tuiles « Employé » vont dans le sac en tissus. 5 d’entre elles sont piochées et placées sur le plateau.

Les cartes « Contrat d’Export » sont séparées en fonction de leur niveau (I, II et III). 8 tuiles de niveau I et 8 tuiles de niveau II sont remises au hasard dans la boîte. Les 12 premières tuiles de niveau I sont posées sur le Marché d’Export.

Une tuile « Statut » est placée sur le chiffre « 31 » de la piste de crise.

La carte « Plan d’Austérité » correspondant au nombre de joueurs est placée sur le plateau. Une tuile « Statut » est placée sur le « 1 ».

Les joueurs prennent 1 carte « entrepôt », 4 jetons « manageurs », 1 jeton « emprunt », 1 jeton « ordre de tour », 1 jeton « monnaie », et 1 jeton « point de victoire » (sur la case « 15 » de la grille de points de victoire) de leur couleur.

Une fois le premier joueur choisi, les jetons « ordre de tour » sont placés suivant le sens horaire. Le premier joueur met son jeton « monnaie » sur le chiffre « 22 » de la piste de monnaie, puis chaque joueur suivant ajoute +2.

Déroulement

La carte « Plan d’Austérité » indique quelles cartes « compagnie » et quelles tuiles « contrat d’export » sont utilisées (niveau I, II, puis III). Une partie se joue en 7 manches.

Une manche se divise en 5 phases :

  1. Évènement : une carte « évènement » correspondant au statut financier d’Axia est piochée.
  2. Intérêts sur emprunt : les joueurs paye les intérêts de leurs emprunts.
  3. Planning : dans l’ordre du tour, les joueurs placent un pion « manager » sur une case vide du plateau. On répète l’action jusqu’à ce que tous les pions « manager » soient posés.
  4. Opérations : les lieux qui contiennent au moins 1 pion « manager » sont résolus dans un ordre précis. Une fois le lieu résolu, les pions sont retirés du plateau. Les actions des lieux sont :
    • Affaire louche : piocher une carte influence.
    • Subside gouvernemental : +4 crédits.
    • Leadership : le joueur devient premier joueur et gagne 1 point de victoire.
    • Initiative : le joueur devient deuxième joueur et pioche 1 carte influence.
    • Emprunt : +10 crédits et -1 point de victoire. Il n’est pas possible de cumuler plus de 4 emprunts.
    • Industrie domestique : achat d’une ressource.
    • Employé temporaire : le joueur prend la tuile « employé temporaire » jusqu’à la fin de la manche. Il peut remplir le rôle de n’importe quel type et il a une compétence de niveau 1.
    • Employés étrangers : le joueur embauche un employé étranger pour 1, 3 ou 5 crédits selon le niveau économique d’Axia.
    • Employés : le joueur prend une tuile « employé ». Les employés ont des compétences de niveaux 1 à 3 pour un type précis. Tous les employés (même temporaire) travaillent pour une compagnie.
    • Compagnie : le joueur ajoute une compagnie (contre un certain nombre de crédits) à sa zone de jeu et gagne un certain nombre de points de victoire. Les employés peuvent y être placés pour la faire fonctionner.
    • Import : importer une ressource contre un certain nombre de crédits, -1 à -6 point de victoire.
    • Échange d’énergie : acheter de l’énergie contre des crédits ou convertir des ressources en énergie.
    • Production : la production concerne les compagnies des joueurs. Dans l’ordre, les joueurs placent les employés et les ressources nécessaires, les employés bonus (si ils le souhaitent), puis collectent les ressources produites.
    • Exports :
      • Exporter des ressources en prenant l’une des tuiles « contrat d’export ». Le joueur gagne un certain nombre de points de victoire.
      • Vendre au marché noir pour gagner le double de crédits, mais sans recevoir de points de victoire.
      • Passer.
  5. Évaluation : le marché financier d’Axia est ajusté suivant les point de victoire des joueurs.

Fin de partie

A la fin de la 7ème manche :

  • Si le statut financier d’Axia est à 0 ou plus : la ville survit à la crise. Les joueurs gagnent 1 point de victoire tous les 5 crédits, un emprunt non payé fait -2 points, un jeton « pénalité » -1 ou -3 suivant la face.
  • Sinon : la ville sombre définitivement. Les joueurs qui n’ont pas atteint l’objectif financier de la manche ont perdu. Les autres perdent -1 ou -3 par jeton « pénalité », les crédits ne rapportent rien, et les emprunts sont annulés.

Dans tous les cas, le gagnant est le joueur avec le plus de points de victoire.

En bref