15 minutes

2 joueurs min

4 joueurs max

Auteur(s) :

Editeur(s) :

Illustrateur(s) : ,

Il n’est pas simple d’être noble et la pression pèse sur vos frêles épaules : en tant que courtisan ambitieux, vous souhaitez gagner les faveurs de la princesse. Mais impossible (ou presque) de l’approcher directement, il va falloir ruser … et chercher des soutiens.

Dans Love Letter, vous devez faire parvenir une lettre d’amour à la princesse en passant par un intermédiaire. Mais la concurrence est rude et seul le personnage le plus puissant ira jusqu’à elle. Deux choix s’offrent donc à vous pour gagner :

  • Avoir l’intermédiaire le plus influent
  • Éliminer les autres prétendants

L’influence se mesure grâce au chiffre en haut à gauche des cartes et va de 1 à 8. Au début de la partie, on met de côté une carte face cachée et on en distribue secrètement une à chaque joueur. A son tour, le joueur en pioche une seconde puis doit jouer l’une des deux cartes et en appliquer les effets.

On passe ensuite au suivant, et ainsi de suite. Si une personne n’a plus de carte en main, elle est éliminée pour la manche. Lorsqu’il n’est plus possible de piocher, chaque personne encore en lice dévoile la carte qu’elle a en main et celle qui a la valeur la plus élevée remporte un cube en bois.

Suivant le nombre de joueurs, il faut entre 4 et 7 cubes pour gagner.

Le jeu est minimaliste, et n’est composé que de 16 cartes. Les parties s’enchainent donc très vite et un joueur éliminé ne l’est généralement pas pour longtemps.

Love Letter

Les différentes cartes

  • Garde (5 exemplaires), vaut 1 point : « Nommez une carte non garde et choisissez un joueur. Si ce joueur a la carte nommée, il est éliminé »
  • Prêtre (2 exemplaires), vaut 2 points : « Consultez la main d’un autre joueur »
  • Baron (2 exemplaires), vaut 3 points : « Vous et un autre joueur comparez secrètement votre main. Le joueur avec la valeur la plus faible est éliminé »
  • Servante (2 exemplaires), vaut 4 points : « Jusqu’à votre prochain tour, ignorez tous les effets des cartes jouées par les autres joueurs »
  • Prince (2 exemplaires), vaut 5 points : « Choisissez un joueur (ce peut être vous). Il défausse sa main et pioche une nouvelle carte »
  • Roi (1 exemplaire), vaut 6 points : « Échangez votre main avec celle du joueur de votre choix »
  • Comtesse (1 exemplaire), vaut 7 points : « Si vous avez cette carte-ci et le roi ou un prince, vous devez défausser la Comtesse »
  • Princesse (1 exemplaire), vaut 8 points : « Si vous défaussez cette carte, vous êtes éliminé »

A noter : Love Letter, au même titre que Braverats, est une réédition d’un jeu de Seiji Kanai : « R ».

En bref

Public : Familial

Hasard

Réflexion

Bluff

Les +

  • Des parties rapides
  • Une mécanique efficace : bluff et double guessing

Les -

  • La qualité des cartes
  • Le jeu à deux joueurs : mieux vaut préférer Braverats
  • Les cubes en bois : on aurait préféré des petits cœurs pour rester dans le thème

Le matériel

Liste du matériel
Nom Nb
cartes 16