15 minutes

2 joueurs min

2 joueurs max

En ouvrant ma boîte aux lettres, je suis tombé sur un champs de bataille : deux princes se livrant une guerre sans merci pour la conquête d’un royaume et d’un cœur.

« R » est enfin arrivé !

Le jeu a beau être dans une enveloppe, sa protection n’a pas été négligée. Il faut ouvrir plusieurs enveloppes et déchirer plusieurs plastiques avant d’accéder à ces 16 cartes.
Exit les rats, bonjour les humains ! Il s’agit du jeu original sorti en 2011 et traduit en anglais. Les illustrations de Noboru Sugiura (que l’on peut aussi retrouver dans Love Letter édition spéciale) sont très belles et ressemblent un peu à des estampes.

Pour rappel, le jeu est sorti en France sous le nom de BraveRats. Il est basé sur le principe du double guessing. Chaque joueur dispose des mêmes cartes et doit en poser une devant lui face caché à chaque manche. Ces cartes sont retournées en même temps et, sauf effet contraire, le chiffre le plus haut l’emporte.
Simple, le jeu n’en est pas moins tactique. Les pouvoirs permettent d’imaginer et de mettre en place des stratégies … à moins que votre adversaire ne vous contre !

Les cartes des deux clans sont les mêmes, excepté le prince et la princesse qui bénéficient d’une couleur et d’un visage uniques. L’une des équipe est rouge, l’autre bleu. Les cartes restantes sont simplement réparties entre les joueurs.
On a moins l’impression de s’identifier à un clan et par rapport à Braverats.

Les pouvoirs sont rappelés sur les cartes sous forme d’icônes, ce qui est pratique. Les symboles ne sont pas toujours très clairs par contre.

R Kanai

Les règles sont disponibles en anglais et en français au format A4 (à quelques centimètres près). L’une des face explique l’histoire et le but du jeu, l’autre se concentre sur les variantes.

25 variantes sont décrites sur cette page !

Quelques unes (F, D, G, I, K, P, R) sont présentes dans Braverats. Certaines écartent des cartes en début de partie, d’autres ajoutent plus ou moins de hasard. Autre changement : il existe des variantes pour jouer à plus de deux. Leur qualité est très variables : memory, roulette russe, poker, etc. J’aime bien celle qui inverse totalement le jeu en demandant à ce que les joueurs posent les mêmes cartes en même temps.

R Kanai

L’achat de Braverats ne vous offre donc pas un mais deux jeux ! C’est une excellente initiative qui permet de découvrir l’original et de jouer avec sa version préférée.

En bref

Public : Familial

Déduction

Stratégie