Transcription

60 minutes

1 joueurs min

2 joueurs max

Saigon 75 est un jeu de stratégie asymétrique pour 1 à 2 joueurs, sur le thème de la guerre du Viêt Nam.

Une lutte historique

Dans Saigon 75, les joueurs revivent la lutte qui a opposé le Việt Nam du Nord et le Việt Nam du Sud, de l’été 1973 au printemps 1975. Une partie dure 8 tours, chaque tour représentant 3 mois.

L’un des joueurs prend le rôle des forces du Nord, et l’autre celles du Sud. Le but du Nord est d’infiltrer le territoire contrôlé par le Sud. Quand aux troupes du Sud, elles doivent résister le plus longtemps possible.

Le plateau représente une carte. Il est découpé en 2 parties : d’un côté les différentes provinces contrôlés par le Viet Nam du Sud, et de l’autre le Cambodge et le Laos. Il s’agit du point de départ des forces du Viet Nam du Nord.

Un jeu de contrôle de zone

Saigon 75 est un jeu de contrôle de territoire.

Un tour est composé de 2 séquences :  celle du joueur Nord, puis celle du joueur Sud. Une séquence se déroule toujours de la même manière : détermination de la disponibilité des unités, événement, mouvement, combat, et vérification du contrôle des provinces. Le joueur Sud termine par une étape supplémentaire, un test de désertion.

Pour déterminer la disponibilité des unités, le joueur actif lance un dé à 6 faces, qu’il place sur la partie gauche de sa table d’activation, suivant le tour en cours. Le résultat et le bonus indiquent le nombre d’unités que le joueur peut déplacer et/ou faire combattre.

Les cartes événements peuvent être positives pour le joueur Nord, ou pour le joueur Sud. La carte placée sur le plateau lors de l’étape événement est valable pour toute la séquence.

Sauf exception, les unités peuvent se déplacer d’une province par tour. Au début de la partie, les forces du Nord se situent au Cambodge et au Laos. Le joueur doit suivre les flèches pour entrer dans les provinces contrôlées par le Sud. Les unités spéciales du Sud peuvent se déplacer normalement ou utiliser leur mouvement spécial.

Si une unité activée se trouve dans la même province qu’au moins une unité ennemie, le joueur actif peut décider de lancer un combat. Les joueurs lancent autant de dés de combat que le nombre d’unités engagées, ainsi que les dés bonus s’il en bénéficient.

Suivant le résultat, le joueur doit réduire ses unités. Si une unité réduite doit se réduire de nouveau, elle est éliminée et retirée de la partie. Les joueurs comparent ensuite le nombre de faces Retraite qu’ils ont, et soustraient le plus grand chiffre au plus petit. Le joueur minoritaire fait reculer autant d’unités que ce chiffre.

Un jeu sous pression

Saigon 75 met les joueurs sous pression de manière différente. Au début de la partie, le Sud contrôle les provinces et dispose de nombreuses unités spécialisées qui couvrent un grand périmètre.

Au fur et à mesure de l’avancée des forces du Nord, le Sud perd peu à peu ses moyens. A la fin de chacune de ses séquences, le joueur Sud compte le nombre de provinces contrôlées par le joueur Nord. Ce chiffre lui indique combien d’unités désertent.

Si le joueur Nord contrôle Saigon à la fin d’un tour, il gagne la partie. Si le joueur Sud arrive à tenir jusqu’à la fin du 8ème tour, c’est lui qui l’emporte.

Pour conclure, Saigon 75 est un jeu expert de contrôle de zone, qui se joue en seulement 60 minutes. Son côté asymétrique offre des sensations de jeu vraiment différentes d’un côté et de l’autre.

En bref