Transcription

Shadows Amsterdam est un jeu d’association d’idées par équipe qui se joue en temps réel. Les joueurs incarnent des enquêteurs chargés de résoudre une affaire.

Un jeu d’équipe

Dans Shadows Amsterdam, les joueurs sont séparés en deux équipes : les noirs et les oranges. Pour chaque équipe, l’un des joueurs incarne l’Agent de Liaison. Il a accès à toutes les informations et doit diriger son groupe sur le terrain.

Le but des joueurs est de trouver 3 preuves, puis de se rendre sur une case spéciale. Les preuves sont représentées par des zones oranges ou noires. Si la couleur est pleine, l’indice est propre à l’équipe. Si elle est séparée, elle est partagée et seul le premier à arriver sur la case peut le réclamer.

Lorsqu’un pion s’arrête sur une case qui contient un indice, son Agent de Liaison place un jeton Preuve de sa couleur.

Les cases rouges sont des policiers : si un pion s’y arrête, l’équipe prend un jeton Croix. Elle perd au 3ème jeton Croix.

Un jeu d’association d’idées

Shadows Amsterdam est un jeu d’association d’idées. Les Agents de Liaison communiquent avec leurs équipiers grâce à aux cartes Indice.

10 cartes sont posées en permanence face visibles sur la table :

  • Lorsqu’un Agent donne 1 carte Indice à son équipe, elle doit déplacer le pion d’1 case.
  • Lorsqu’il donne 2 cartes Indice à son équipe, elle doit déplacer le pion d’exactement 2 cases. Les cartes doivent concerner la seconde case uniquement.

Un jeu en temps réel

Shadows Amsterdam se joue en temps réel. Les joueurs ne font pas leurs actions les uns après les autres : tout se passe en même temps.

Une partie est donc très frénétique : les joueurs doivent réfléchir rapidement pour ne pas laisser leur adversaire prendre de l’avance, tout en faisant attention aux cases pour ne pas tomber sur une Croix.

En bref