Auteur(s) :

Editeur(s) :

Illustrateur(s) :

« Voyez, Watson : on m’a fait part, anonymement, de plusieurs mystères à résoudre »

La BD dont vous êtes le héros tome 2

Le principe

Si vous avez déjà lu des livres dont vous êtes le héros ou vu mon article sur Sherlock Holmes tome 1, vous savez comment ce genre de récit est construit. Si c’est le cas, passez directement au chapitre 2.

Dans ces livres, le lecteur prend une part active à l’aventure : c’est lui qui choisit les actions qu’il entreprend ou les endroits qu’il visite grâce à un système de numérotation des chapitres. Plusieurs options vous sont proposées et vous devez en choisir une. Les bandes-dessinées ajoutent une dimension visuelle. Ils y perdent en imagination et en description, mais utilisent des énigmes basées sur l’observation. Les différents univers permettent de capter différents publics. Pirates, par exemple, se destine aux enfants ; contrairement à Captive et son ambiance polar.

Certains livres/BD dont vous êtes le héros se rapprochent du jeu de rôle par l’utilisation d’une feuille de personnage, de compétences et de dés. C’est le cas notamment des Magiciens du Fer qui se base sur le dé 6 pour les rencontres dans les rues de Paris et les combats.

La marque « La BD dont vous êtes le héros » a été déposée par les éditions Makaka et compte aujourd’hui plusieurs séries :

  • Chevaliers : le parcours initiatique d’un jeune chevalier
  • Pirates : les aventures d’un pirate sur une île déserte
  • Les magiciens du Fer : la mission d’un étudiant dans un Paris steampunk
  • Sherlock Holmes : les tentatives de Holmes et Watson pour coincer des criminels
  • Captive : la quête d’un policier pour retrouver sa fille kidnappée

Sherlock Holmes

Sherlock Holmes ... tome 2

Sherlock Holmes 2 reprend ce qui a fait le succès de son prédécesseur : une couverture souple (les manipulations étant fréquentes, elles plus agréables qu’avec une couverture rigide), un papier de bonne qualité et des illustrations un peu cartoon. L’histoire ne se prend pas au sérieux et on peut s’en rend compte dès la première énigme : Le Chat de Baker Street.

Sherlock Holmes BD dont vous êtes le héros

Il n’est pas nécessaire d’avoir joué au premier livre : Sherlock y fait simplement mention en début d’aventure.

Contrairement au tome 1, cependant, il n’y a plus une mais quatre affaires à résoudre. J’avais peur qu’elles soient trop courtes et peu développées, mais ce n’est pas le cas. Elles structurent bien le récit et permettent de faire des pauses sans trop s’y perdre.

Les VR à trouver sont remplacés par des touches de machine à écrire. Je dois vous confesser une chose … j’ai été lamentable sur cette partie. On peut en repérer plus de 40 et mon total ne dépasse pas 11. Oups ! Ils rapportent des points supplémentaires à la fin pour calculer son score et permettent une ou deux petites actions supplémentaires.

Sherlock Holmes

Les interrogatoires se déroulent toujours de la même manière

Watson n’est plus le seul à enquêter. Vous pouvez choisir entre Sherlock ou son ami, chacun disposant de caractéristiques propres :

  • Watson peut poser 4 questions pendant les interrogatoires, demander des conseils à Holmes et examiner les corps
  • Sherlock peut poser 3 questions et aiguiller le joueur dans certaines situations

La plupart des cases sont valables pour les deux, mais certaines parties seront différentes suivant le personnage choisi. Sherlock est un peu plus compliqué à jouer, il rapporte donc légèrement plus de points à la fin. Personnellement, j’ai fait deux enquêtes avec l’un, deux autres avec l’autre et je n’ai pas eu de problème particulier.

La difficulté globale est, à mon avis, un peu en dessous du tome 1 : les indices sont nombreux et plusieurs voies mènent à la solution. Il faudra tout de même être attentif aux détails pour ne pas passer à côté de quelque chose d’important.

Sherlock Holmes

La 1ère affaire. Très simple, elle permet de se mettre dans l’ambiance

Les personnages peuvent ramasser des indices et les montrer aux suspects lors des interrogatoires. J’aime beaucoup cet ajout. Ils ne réagissent pas non plus de la même manière si ils les rencontrent pour la première fois ou non.

De nombreuses petites énigmes parsèment l’aventure. Il y’en a pour tous les goûts : des défis mathématiques aux jeux visuels, en passant par des tests de logique et d’observation. Pouvez vous reconstituer un portrait grâce à une description ou calculer un itinéraire ?

Mon avis

Ayant joué au tome 1 et au tome 2, je préfère … le 2 ! Le format d’enquête courtes permet de jouer 30 minutes et d’y revenir plus tard sans problème. Les passages un peu longs de poursuite ont été supprimés pour aller à l’essentiel. On ne s’y ennuie plus du tout ! Chaque case ou presque a son importance.

Un index permet de retrouver facilement l’adresse des suspects. Il ressemble un peu à celui de Sherlock Holmes, détective conseil.

La mort n’est plus aussi présente qu’au premier épisode et tout ce que nos personnages risquent est de se tromper. Même un échec retentissant n’apportera rien d’autre que quelques égratignures. On peut donc se concentrer sur l’enquête sans avoir peur de devoir recommencer au début à cause d’un mauvais choix.

Comme dans les livres de Sherlock Holmes, la solution est donnée à la fin par Sherlock lui même. On pourra donc recommencer l’énigme en question si on le souhaite (avant de connaitre le coupable).

En résumé : foncez ! L’une des meilleures BD dont vous êtes le héros. A jouer et partager sans modération.

En bref

Public : familial

Nombre de pages : 176

Couverture : souple

ISBN : 978-2-917-371-565

Les +

  • 4 enquêtes pour le prix d'une !
  • Les cases inutiles du tome 1 ont disparu
  • Incarner Sherlock ou Watson et pouvoir changer en cours de jeu

Les -

  • Faible rejouabilité
  • Vite fini, on en veut encore !
  • Une erreur de renvoi : attention à la case 157 (vers 26)