Transcription

30 minutes

2 joueurs min

4 joueurs max

26.90 € chez Philibert

Uxmal est un jeu de pose de tuiles. La construction de la grande pyramide d’Uxmal a commencé, et les dieux se disputent les honneurs ! Mais seul le plus populaire aura les faveurs du grand prêtre !

Une pyramide à construire

Dans Uxmal, les joueurs ont pour mission de construire une pyramide. La base est déjà présente et il ne reste que 3 étages à assembler. Chaque étage correspond à une manche, et un décompte des points a lieu à la fin de chacune.

Le premier étage forme un carré de 4 tuiles sur 4, le second de 3 tuiles sur 3, et le dernier de 2 tuiles sur 2. Les manches sont donc de plus en plus courtes et tendues.

À son tour, le joueur peut choisir de poser une tuile, de placer ou déplacer un prêtre, ou de vénérer une idole.

Lorsqu’il participe à la construction de la pyramide, le joueur pioche une tuile au hasard et la place sur l’étage de la manche en cours. Si 2 idoles identiques sont adjacentes, il pioche une carte de cette idole. Mieux ! Si une idole recouvre une idole identique, il pioche 2 cartes !

Par contre, il n’est pas possible de valider plus d’un effet, même si le joueur en cumule plusieurs.

Prêtrise et idoles

Un prêtre peut être placé sur n’importe quelle idole, tant qu’un autre prêtre ne s’y trouve pas déjà.

Le déplacement est… plus délicat. Un prêtre ne marche jamais en diagonale, et peut traverser une case occupée tant qu’il ne s’y arrête pas. Il peut aussi monter ou descendre d’un étage.

Pour chaque case traversée, le joueur doit défausser l’une de ses cartes.

La zone au bas de la pyramide représente l’influence des dieux. Celui qui est à la première place est le plus populaire, alors le dernier est en train de tomber dans l’oubli.  Lorsqu’il choisit de vénérer ou maudire une idole, le joueur déplace l’un des dieux sur la piste. Il peut augmenter son influence… ou la réduire.

Pour chaque case traversée, le joueur doit se défausser d’une carte de son idole.

Des dieux à honorer

Un étage terminé  est toujours un moment de fête et de partage autour d’une culture commune… celle de l’adoration des dieux ! Malheureusement, il n’y a pas de place pour tout le monde, et seuls les 3 dieux les plus populaires sont mis en avant.

Les prêtres placés sur les 3 premières idoles gagnent un certain nombre de points suivant l’étage où ils se trouvent. Les 2 premières donnent aussi des points pour chaque carte à leur effigie encore en main.

Mais que seraient les hommes sans leur esprit de contradiction ? Les 2 premiers dieux sont ensuite rejetés et relégués aux 2 dernières places. Les prêtres sont repris en main, et un nouvel étage peut commencer !

Pour conclure, Uxmal est un jeu abstrait léger et rapide. Son matériel est juste magnifique ! La pyramide se construit devant nos yeux au fur et à mesure de la partie.

En bref