La cérémonie des As d’Or 2018 a eu lieu jeudi 22 février dans le Grand Auditorium du palais des festivals de Cannes.

Mr Phal et Marcus ont appelé chaque nominé séparément avant de demander aux membres du jury d’annoncer les gagnants.

L'As d'Or "Enfant"

Les As d’Or « Enfant » ont été présentés par Thierry Saeys et Catherine Watine.

Les nominés étaient :

  • Booum !
  • Nom d’un Renard
  • Perlatette

Et le gagnant est … Nom d’un Renard !

 

Catherine Watine : « Les 9 membres du jury ont pris un plaisir tout particulier à sélectionner les 3 jeux de la catégorie « Enfant », qui ont chacun des principes très différents, au qualité du matériel assez extraordinaire. Très originaux, et puis ce sont vraiment 3 jeux qui, de spectateur rendent immédiatement acteur. Ce sont des jeux qui nous installent dans l’immédiateté du jeu. »

Thierry Saeys : « Nom d’un Renard, c’est un jeu qui mêle une relative déduction, une opération de course et un système super ingénieux de relevé d’indices »

Catherine Watine : « Booum !, il a déjà été décrit, mais c’est vrai que c’est un jeu d’ambiance assez extraordinaire, très original, de part son matériel, de part son thème, et puis il génère un effet de surprise tout a fait étonnant. Mais attention, il demande concentration et rapidité »

Thierry Saeys : « Perlatette, c’est un jeu plein de poésie, vraiment, qui nécessite collaboration et communication et adresse »

L'As d'Or "Expert"

Les As d’Or « Expert » ont été présentés par Hélène Graveleau et François Décamp.

Les nominés étaient :

  • Great Western
  • Terraforming Mars
  • Horreur à Arkham : le jeu de cartes

Et le gagnant est … Terraforming Mars !

 

Hélène Graveleau : « Pour la catégorie Expert, nous avons sélectionné 3 jeux denses, complexes, longs. Pour que les amateurs de gros jeux que nous sommes, membres du jury, retrouvent ce qu’ils aiment particulièrement : de l’équilibre, du renouvellement des parties, des stratégies complexes, variées, de l’interaction. »

François Décamp : « Avant de dire un petit mot sur chacun des 3 nommés, on voulait faire un tout petit aparté pour, ceux qui derrière les auteurs et créateurs de jeux, font vivre les jeux. Surtout dans cette catégorie la ou souvent on a des jeux d’origine étrangère qui sont nommés : je voulais parler des traducteurs. Traducteur c’est certainement la profession dans le milieu qui est la plus ingrate, puisque la plupart du temps ils sont font beaucoup plus souvent incendier que remercier sur les réseaux sociaux, puisqu’on ne leur pardonne absolument rien. Et il font très souvent un boulot de fou et donc on voulait leur rendre hommage. »

François Décamp : « Great Western c’est certainement celui dans la sélection qui est le plus classique, mais quel classique ! Il est super bien équilibré, avec des tours rapides, des choix variés tout au long de la partie. Et il est pas la pour rien. »

François Décamp : « Terraforming Mars c’est un jeu de combinaisons de cartes mais qui tire sa grande originalité du mélange qu’il fait entre combo de cartes, gestion de la main et des ressources, et occupation du plateau. »

François Décamp : « Horreur à Arkham, c’est la première fois depuis Magic qu’un jeu de cartes évolutif est nommé. Il est à la fois jeu de cartes, jeu narratif et jeu de coopération. Et c’est surtout un modèle de game design au service d’une histoire qui est souvent pleine de suspens… et de tentacules. »

L'As d'Or "Tout Public"

Les As d’Or « Tout public » ont été présentés par Anaëlle Grondin, Erwan BerthouNathalie Zakarian

Les nominés étaient :

  • Azul
  • Dice Forge
  • Flamme Rouge
  • Twin It

Et le gagnant est … Azul !

 

Erwan Berthou : « Pour la catégorie As d’Or, nous avons choisi 4 jeux qui reflètent bien la diversité du jeu moderne. »

Erwan Berthou : « Twin It est un jeu qui frappe d’abord par ses illustrations fabuleuses et captivantes. Mais sa plus grande force réside dans ses mécanismes. Depuis plusieurs années, beaucoup de jeux ont tenté d’égaler le mythique Jungle Speed, mais très peu ont réussi, et Twin It est de ceux la. Et notamment par son mode de jeu par équipe qui est absolument dingue et frénétique. »

Nathalie Zakarian : « Azul est le jeu de stratégie abstrait mais qui est tellement agréable à manipuler que ça le rend accessible à la famille. Il a aussi cette qualité rare pour un jeu abstrait d’avoir une grande interactivité, de pouvoir être joué jusqu’à 4 joueurs. »

Anaëlle Grondin : « Dice Forge … alors cette année c’est le seul jeu dans la sélection qui se joue avec des dés et ces dés la sont particuliers puisqu’on peut les améliorer en sélectionnant … On a apprécié le mécanisme de dice-crafting qui nous emmène un petit peu plus loin dans l’univers magnifique magnifiquement illustré qui repousse les limites du jeu pour la famille. »

Anaëlle Grondin : « Flamme Rouge, on a trouvé qu’il retranscrivait avec brio le principe de la course cycliste, avec des mécaniques plutôt simples avec des cartes. Et ce qui est assez fascinant avec ce jeu, c’est qu’en fait, on peut ne jamais faire de vélo ou très peu et vraiment apprécier une partie. Et Phal n’a pas eu besoin du tout de nous saouler avec ça pour nous convaincre que c’est un jeu même quand on fait pas trop de vélo. »

En bref