Auteur(s) :

Editeur(s) :

Illustrateur(s) :

« Vous le savez, Watson, tout est question d’observation. Voilà pourquoi il vous faudra ouvrir l’œil, et ne manquer aucun indice »

Sherlock Holmes

La BD dont vous êtes le héros

Pourquoi ce choix ?

La gamme des jeux en solitaire n’est pas très étendue et ceux qui souhaitent s’occuper seuls pendant quelques heures n’auront pas beaucoup de choix. Ils joueront à Vendredi, Onirim, Urbion, ou joueront plusieurs personnages dans un coopératif. Le problème c’est que la plupart de ces jeux prennent de la place. Il est difficile d’emmener son Pandémie dans un train, de le déballer et de courir après toutes les petites pièces à chaque virage.

Les BD dont vous êtes le héros semblent être un bon compromis pour passer un agréable moment sans pour autant avoir trop de matériel. Elles font également une belle synthèse entre littérature et jeux de société et constituent un cadeau d’anniversaire/de Noël sympathique pour un non-joueur.

La BD

La BD dont vous êtes le héros est une adaptation moderne des Livres dont vous êtes le héros. Ces livres sont apparus dans les années 60/70 et mettent directement le lecteur au cœur de l’action par un système de choix multiples et de renvois de pages. Le plus célèbre d’entre eux, Le Sorcier de la Montagne de feu, se présente comme une inspiration directe au jeu de rôle Donjons et Dragons (créé en 1974).
Il y reprend entre autre le système de caractéristiques à déterminer par un lancé de dé et possède 400 paragraphes.

ldvehsh4

L’un des Livres dont vous êtes le héros sur le thème de Sherlock Holmes

Sherlock Holmes a déjà été plusieurs fois l’objet d’une adaptation en livre-jeu. Le genre policier se prête bien à ce genre d’exercice et permet aux lecteurs de mener véritablement l’enquête.

sherlockSherlock Holmes, la BD dont vous êtes le héros, se présente comme un livre souple de 221(b) pages. Le papier est de bonne qualité et les illustrations sont en couleur. Il y’a entre deux et cinq cases par page, ce qui offre une bonne lisibilité.

L’histoire vous met dans la peau du docteur Watson qui souhaite prouver à son ami Sherlock qu’il peut également être un bon détective. Il va donc mener l’enquête sur le meurtre d’un célèbre romancier : Ames Douglas. Une feuille d’enquête est disponible au début du livre pour ne pas s’éparpiller. Elle contient la liste des personnages, les mystères à résoudre et un espace pour la seconde énigme : les VR.
Les VR (Victoria Regina) sont un jeu d’observation : à chaque fois que vous en verrez un sur une case, vous devrez le noter. Ils permettront de gagner des points au décompte final.

L’enquête en elle même est agréable à suivre et nous donne vraiment l’impression d’incarner Watson. Chaque déplacement ou course contre un suspect fera l’objet de plusieurs cases qui demanderont des choix. Allez vous tourner à droite ou à gauche ? A quoi ressemblait donc le fiacre qu’il a prit ?
Vous aurez aussi un nombre limité de questions à poser et vous pourrez braquer les gens si vous êtes trop brutal.
Attention tout de même : une énigme codée est présente au tout début du livre et peut laisser à penser qu’il y’en aura d’autres. Ce n’est pas le cas, il ne s’agit pas d’un Professeur Layton et le but est vraiment d’en apprendre plus sur chaque suspect pour découvrir le coupable.

Conclusion

Quand j’étais plus jeune, j’avais un Livre dont vous êtes le héros : Timothy Maclean chez Hachette collection Frouss’Land. Le côté enquête interactive me plaisait et j’aimais bien lire un livre autrement. Il fallait naviguer, chercher des indices, des numéros, et découvrir un mystère.

La bande dessinée permet de renouveler le genre et de toucher un public plus large. Le seul vrai point noir est de ne pas pouvoir relire une nouvelle fois le livre après l’avoir terminé : connaissant le coupable, il n’y a que peu d’intérêt à recommencer.

En bref

Public : familial

Nombre de pages : 176

Couverture : souple

ISBN : 978-2-917-371-367

Les +

  • Le genre de la BD qui permet de vraiment se plonger dans l'action
  • Une enquête pas évidente
  • Les dessins

Les -

  • Faible rejouabilité
  • Les notations de case en haut à gauche : certains chiffres se ressemblent beaucoup
  • Les VR : mis de côté pour faire l'enquête, mais impossible d'avoir assez de points pour être considéré comme un bon détective par Sherlock sans eux.