C’est la Saint Valentin ! L’occasion d’une bonne partie autour d’un dîner aux chandelles. Oui, mais quel jeu sortir ? Bon, peut être pas Monopoly …

Du romantisme

Tout commence par un parterre de roses, des bougies et une musique douce. Une soirée parfaite accompagnée d’une bouteille de champagne et d’un repas hors de prix.

And then we held hands

And then we held hands

And then we held hands

And then we held hands est un jeu basé sur les émotions qui se joue exclusivement à deux. Chaque joueur possède un certain nombre de cartes émotions qu’il place face visible devant lui (dans un certain sens). A son tour, le joueur actif pioche une carte objectif qui lui indique la couleur sur laquelle il doit se rendre sur le plateau.

Pour se déplacer, il doit défausser une carte émotion de la couleur d’une case adjacente (si je veux aller sur le rouge, je défausse une carte rouge). Attention : chaque carte défaussée modifie la balance émotionnelle, le but étant de la garder la plus équilibrée possible.

And then we held hands est un jeu minimaliste, muet, et serein. Amateur de combats et d’action s’abstenir.

Patchwork

Patchwork

Patchwork

Dans un couple, il est important de faire des activités en commun. Pourquoi pas la couture ? Dans Patchwork (il existe aussi une version numérique), 2 joueurs tentent de réaliser la plus belle couverture en assemblant des pièces de tissus.

Passée la mise en place, il n’y a plus aucun hasard : toutes les pièces sont visibles. Le joueur dont c’est le tour peut en choisir une parmi les 3 premières. Celles qu’il n’a pas sélectionné partent à la fin de la file. Puis il avance son pion sur la piste de temps et peut continuer à jouer tant qu’il n’a pas dépassé le pion adverse.

Patchwork ressemble à un puzzle. Les règles sont simples et les parties rapides. Le matériel, sans être exceptionnel, est agréable (les tuiles sont épaisses, attention aux petites pièces).

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Quoi de mieux qu’un voyage romantique en Inde pour entretenir la flamme ? Dans Jaipur, les joueurs se lancent dans le commerce d’épices et de pierres précieuses.

Le marché est composé de 5 cartes placées en ligne au milieu de la table. A son tour, un joueur peut acheter ou vendre. Si il décide d’acheter, il peut prend une carte du marché, l’échanger avec des cartes de sa main ou prendre des chameaux. Si il préfère vendre, il doit défausser une ou plusieurs cartes de sa main pour prendre le/les jetons de la couleur correspondante. Plus un joueur vend tôt, plus il gagne de points !

Jaipur est un bon petit jeu de bluff et de prise de risque pour 2 joueurs uniquement.

De la bagarre

Cette magnifique soirée s’est déroulée à la perfection … si ce n’est maintenant la vaisselle sale à laver. Qui va s’y coller ?

7 Wonders duel

7 Wonders Duel

7 Wonders Duel

7 Wonders duel est une version deux joueurs de 7 Wonders. Comme avec dans grand frère, vous devez développer une civilisation en 3 Âges. Les cartes sont positionnées en forme de pyramide, visible ou non, et ne sont pas toutes accessibles immédiatement.

Les cartes peuvent être gratuites, coûter de l’or ou des ressources. Il existe plusieurs manières de gagner : avoir le plus de points de victoire, écraser son adversaire militairement ou scientifiquement. Les parties ne se ressemblent pas, chaque stratégie dépendant des cartes posées et des opportunités à saisir.

Krosmaster

Krosmaster Arena

Krosmaster Arena

Krosmaster est un jeu de combat en face à face dans l’univers de Dofus et de Wakfu.

Chaque joueur possède une équipe de figurines avec des caractéristiques et des pouvoirs. Le but n’est pas de tuer tous les adversaires, mais de voler des points de victoire (GG). Une figurine qui passe à 0 points de vie permet au joueur adverse de prendre son niveau en GG. Ainsi, si un niveau 3 meurt, son adversaire lui vole 3 points de victoire.

Star Realms

Star Realms

Star Realms

Star Realms est un jeu de deckbuiling dans l’espace. Chaque joueur commence avec les mêmes cartes.

A son tour, un peut en acheter de nouvelles sur une rangée de 5 cartes visibles et/ou attaquer l’adversaire directement. Pour gagner, il suffit de baisser les points de vie adverses à 0. Seules les bases restent en jeu, les vaisseaux et les cartes non jouées sont défaussés à la fin du tour. Si au moins deux cartes posées sont d’une même faction (il en existe 4 dans le jeu), alors celles ci peuvent déclencher un effet spécial.

Star Realms est nominé aux As d’Or du festival de Cannes.

De la réconciliation

C’est la Saint Valentin après tout, ce serait dommage de tout gâcher à cause d’une petite dispute. Que pensez-vous d’un petit jeu coopératif pour bien finir la soirée ?

Sherlock Holmes Détective Conseil

Sherlock Holmes détective conseil : Jack l’Éventreur et Aventures à West End

Sherlock Holmes Détective Conseil n’est pas à proprement parler un « petit » jeu, mais il est assurément coopératif ! Les joueurs tentent, ensemble, de résoudre une enquête. A la manière d’un livre dont vous êtes le héros, ils se déplacent de paragraphe en paragraphe et notent les indices qu’ils trouvent.

Puis ils passent aux questions : qui ? quoi ? comment ? Ils comparent ensuite leurs réponses à celles de Sherlock Holmes et vérifient si tout est juste.

Si vous aimez les enquêtes et qu’écrire ne vous fait pas peur, Sherlock Holmes Détective Conseil est sûrement fait pour vous !

Onirim / Sylvion / Castellion

Castellion

Castellion

Plusieurs jeux sur la même ligne ! Onirim, Sylvion, et Castellion (il en existe d’autres) font partie de la gamme de l’Onivers, un univers onirique. Il s’agit de jeux coopératifs pour 1 à 2 joueurs.

Le principe d’Onirim ressemble à celui de la Réussite. Les joueurs errent à travers un labyrinthe et tentent de placer toutes les cartes porte avant la fin de la pioche.

Sylvion est un Tower Defense : le feu se propage et les joueurs doivent sauver la forêt.

Castellion prend place dans une ville assiégée. Les joueurs tentent de construire des remparts en connectant des tuiles entre elles. Leur but est de réaliser des objectifs en créant des formes avec ces tuiles.

Hanabi

Hanabi

Hanabi

Hanabi est un coopératif dans lequel les joueurs ne voient pas leurs propres cartes. Impossible de perdre, il faut simplement faire le plus beau feu d’artifice possible.

A son tour, un joueur a trois possibilités : donner un indice à un autre joueur (« ces cartes sont bleues », « ces cartes sont des 3 », etc) en jetant un jeton, poser une carte ou se défausser pour en repiocher une nouvelle et récupérer un jeton.

Les cartes doivent être posées dans un ordre précis et par couleur : 1, puis 2, puis 3, puis 4 et enfin 5.

Et voila ! J’espère que vous allez passer une bonne Saint Valentin.

En bref