Transcription

Mana est un jeu de stratégie abstrait pour 2 joueurs. Le but est de déplacer ses pièces pour capturer le chef adverse.

Un jeu de déplacement

Dans Mana, le plateau est représenté par un carré de 6 cases sur 6. Les cases peuvent être simples, doubles, ou triples.

Chaque joueur commence la partie avec 6 jetons de sa couleur : 1 daïmyo et 5 rônins. Celui qui joue Noir positionne le plateau de manière à avoir la case triple à sa gauche.

Les joueurs placent leurs pièces sur la rangée qui leur fait face. Le daïmyo doit obligatoirement être sur une case double.

Noir commence ! Lors de son tour, le joueur actif doit déplacer l’une de ses pièces. Il peut le faire dans n’importe quel sens, mais ne peut pas aller en diagonale.

Il n’est pas non plus possible de passer au-dessus d’une autre pièce, ou deux fois par la même case.

Si la pièce se trouve sur une case simple, elle bouge d’1 case, de 2 cases si elle est sur une case double, et de 3 cases si elle est sur une case triple.

Si la pièce termine son déplacement sur une case occupée, elle la capture !

Si un joueur ne peut plus se déplacer, son adversaire rejoue un tour… et si son daïmyo est capturé, il perd immédiatement la partie.

Oiseau-Mana

L’oiseau Mana vient ajouter des contraintes. Le joueur actif doit obligatoirement déplacer une pièce qui se situe sur une case du même symbole que celle de l’oiseau-Mana.

Si aucune case ne correspond, il peut choisir n’importe quelle pièce ou réintroduire sur le terrain une pièce capturée.

A la fin de son tour, l’oiseau-Mana est placé sur une case vide du même type que la case d’arrivée de sa pièce.

Pour conclure, Mana est un petit jeu abstrait simple, mais stratégique.