Transcription

Vienna Connection est un jeu d’enquête coopératif basé sur la mécanique de Détective. Les joueurs doivent mener à bien différentes missions.

Comme chaque scénario n’est jouable qu’une fois, j’ai tenté d’en dévoiler le moins possible pour ne pas gâcher l’aventure des joueurs souhaitant les faire.

Une campagne coopérative

Dans Vienna Connection, nous voilà transportés en pleine Guerre Froide. Les joueurs incarnent des agents de la CIA, envoyés en Europe centrale pour enquêter.

Le jeu est composé de 4 scénarios, soit 4 missions, et chaque mission dure 2 à 3h.

Il s’agit d’un jeu réaliste et dur, avec un âge minimum de 16 ans.

Comme Détective, Vienna Connection nécessite un ordinateur pour se connecter au site d’Antares. Au cours de la partie, le site n’est utilisé que pour compléter des fragments d’énigmes.

Une enquête à mener

Une partie de Vienna Connection se déroule toujours de la même manière. Les joueurs commencent par poser la feuille de mission au centre de la table, puis ouvrent l’enveloppe correspondante.

Une fois l’introduction lue, il est temps d’enquêter !

En tant qu’agents, les joueurs ont accès à 3 opérations pour mener à bien leur mission. Chaque opération coûte un certain nombre de jetons, et a un effet particulier.

La feuille de mission est composée de différentes zones. Chaque zone est associée à un élément précis : les lieux sûr en blanc, les lieux publics en bleu, les lieux sous influence criminelle et policière en jaune, et les lieux contrôlés par les services de renseignement étrangers en rouge.

Des pistes à débloquer

Les pistes sont représentées par des cartes. Elles mènent à d’autres pistes, ou à des dossiers, et débloquent parfois des énigmes.

Lorsque les joueurs suivent une piste, ils cochent autant de cases sur la zone correspondante qu’indiqué. Ces coches représentent le temps passé à enquêter, et leur exposition auprès des services de renseignement étrangers.

Si une zone est entièrement remplie, les joueurs cochent les cases sur la section Homme en Noir à la place. Lorsqu’il ne reste plus aucune case, ils n’ont plus qu’à faire leur rapport final.

Pour terminer la partie, ils se connectent sur le site d’Antares et lisent la conclusion. Ils doivent aussi prendre des décisions qui orienteront leur campagne.

Pour conclure, Vienna Connection est un jeu très immersif. Les joueurs doivent enquêter tout en gérant au mieux le peu de temps dont ils disposent.