Transcription

Tranquillité est un petit jeu de placement de cartes coopératif. Les joueurs posent des cartes en ordre croissant pour remplir une grille.

Des îles à explorer

Dans Tranquillité, nous naviguons d’île en île, à la recherche de l’île de nos rêves.

La zone de jeu est composée d’un carré de 6 cases sur 6, bordé par des cartes.

Quant aux îles, ce sont des cartes numérotées de 1 à 80. Elles sont mélangées avec les cartes d’arrivée en début de partie, puis réparties le plus équitablement possible entre les joueurs pour que chacun ait sa propre pioche.

Chaque joueur pioche 5 cartes, puis mélange une carte de départ dans le reste de son paquet. Il est temps de naviguer !

Pose et coopération muette

Tranquillité est un jeu coopératif : les joueurs gagnent ou perdent ensemble. Mais attention, il s’agit aussi d’un jeu sans aucune communication. Il ne faut ni montrer ni parler de ses cartes.

Lors de son tour, le joueur actif a deux choix : il peut poser une carte sur une case vide ou se défausser de deux cartes. Quel que soit son choix, il pioche ensuite jusqu’à avoir de nouveau 5 cartes en main.

S’il choisit de poser une carte, il doit respecter certaines règles. Les cartes doivent être croissantes, du bord inférieur gauche au bord supérieur droit.

Si la carte est placée à côté d’une autre carte, le joueur doit défausser autant de cartes que la différence entre les deux valeurs. Si elle est placée entre deux cartes, la différence se fait avec la valeur la plus proche.

Les cartes de départ et d’arrivée sont un peu spéciales.

Si un joueur a une carte de départ en main et qu’aucune carte de départ n’a été placée, il doit obligatoirement la jouer lors de son tour. Elle est placée en bas à gauche et les joueurs doivent défausser 8 cartes en tout.

Les cartes d’arrivée ne servent à rien et prennent de la place en main. Sauf que pour gagner, il faut en placer une en haut à droite, et cette action n’est possible que si la grille est complète.

Variantes et extensions

Tranquillité propose toute une série de variantes et d’extensions plus ou moins difficiles.

Il est possible d’ajouter un récif qui bloque toute une rangée, des monstres marins qui détruisent des cartes, ou encore des tempêtes qui perturbent la partie.

Les cartes peuvent aussi être placées différemment, en pyramide ou même en arche, et le côté jour/nuit des cartes peut servir de différentes manières.

Pour conclure, Tranquillité est un jeu coopératif muet aux règles simples et aux choix difficiles.