30 minutes

2 joueurs min

100 joueurs max

Auteur(s) : ,

Editeur(s) :

Illustrateur(s) :

Château Aventure est un jeu de société qui s’inspire des jeux textuels des années 80. L’un des joueurs fait l’ordinateur tandis que les autres incarnent le héros à tour de rôle.

Les jeux textuels des années 80

Un nouveau genre de littérature émerge dans les années 60-70 : le livre-jeu. Ce sont des récits qui mettent le lecteur au cœur de l’action par un système de choix multiples et de renvois de pages. Le plus célèbre d’entre eux, Le Sorcier de la Montagne de feu, se présente comme une inspiration directe au jeu de rôle Donjons et Dragons (créés en 1974). Il y reprend, entre autre, le système de caractéristiques à déterminer par un lancé de dé.

Le jeu d’aventure textuel (aussi appelés fiction interactive) est à mi-chemin entre le livre-jeu et le jeu de rôle. Le joueur entre des commandes au clavier pour faire réagir son personnage, explorer le monde virtuel, mais aussi interagir avec les personnages non-joueurs dans le cadre de quêtes ou de combats.

Colossal Cave Adventure (1972) est l’une des premières fictions interactives. Il a été créé par Willie Crowther, programmeur chez Bolt Beranek & Newman. Willie Crowther étant passionné de spéléologie, il crée un énorme système de grottes souterraines. Il y ajoute des créatures fantastiques comme dans Donjons et Dragons.

Le lieu dans lequel le personnage se trouve est décrit rapidement. Le joueur peut ensuite écrire ses instructions. Pour faire une action, il tape généralement une instruction à l’impératif sous la forme « verbe + objet ». La première version d’Aventure n’autorise que 2 mots, mais des messages plus complexes deviennent possibles quelques années plus tard.

Colossal Cave Adventure de Will Crowther

Zork est une série de jeux textuels dérivée d’Aventure. Le premier opus a été créé entre 1977 et 1979 par 4 étudiants du MIT : Tim AndersonMarc BlankBruce Daniels, et Dave Lebling. Il va plus loin dans l’interprétation du langage naturel et propose, entre autre, de garder la mémoire des actions entreprises et de définir des propriétés aux objets. Les énigmes acceptent des instructions plus complexes comme « ouvrir la porte avec la clef rouge » ou « tuer le troll et le nain ».

Zork I

Les jeux en mode texte ont fini par disparaître presque entièrement avec le développement de l’informatique et d’internet. Les possibilités d’une bande passante plus importante ont permis aux développeurs de s’intéresser au côté graphique des jeux tout en gardant les autres aspects.

Les Parsely Games

Les Parsely Games

Château Aventure est une réédition des Parsely Games de Jared Sorensen. Les deux premiers scénarios, Action Castle (Château Aventure) et Jungle Adventure (Aventure dans la jungle), sortent en 2009 sous forme de livrets plastifiés. Il crée ensuite Spooky Manor, Space Station, Action Castle 2, et Pumpkin Town. En 2014, il lance une campagne de financement participative pour sortir Z-Ward et Six-Gun Showdown. Il travaille depuis sur Action Castle III et Dangertown Beatdown.

En 2011, la Boite à Heuhh publie les règles et 2 scénarios (Château Aventure et Aventure dans la jungle) sous la forme d’un livret de 16 pages en format A5. La même année, Ludovic Papaïs de la Boite à Heuhh annonce qu’il ne traduira pas les 4 scénarios restants des Parsely Games pour des raisons financières. Peu après, il met en place une page sur son site pour rassembler 10 scénarios créés par différentes auteurs.

Scénarios supplémentaires
Nom Auteur Univers
Les aventures extraordinaires du Capitaine sanguinaire sur l’île au singe J.Larré Pirate
Mansion of Madness L. Papaïs Day of the Tentacle
Aventure of the Dead L. Devernay Zombies
Aventures sur l’îles des désirs (interdit aux -12 ans) G. Agostini Leisure Suit Larry
Cosmos Aventure J. Métayer Science Fiction
Schtroumph Aventure M. Duteil Schtroumph
Aventura en la Isla Loca L. Papaïs Onirique
Le Donjon de l’Effroi L. Papaïs Médiéval fantastique
Au milieu de Nul Part C. Kunzi H2G2
Le vol du collier de Lady Castafioure L. Papaïs Arsène Lupin

 

Les Parsely Games sont des jeux coopératifs. L’un des joueurs fait l’ordinateur et donne les instructions aux autres joueurs. Ces derniers incarnent le héros à tour de rôle et réagissent comme dans une fiction interactive.

Par exemple :

  • Joueur 1 : « Sortir ouest »
  • Ordinateur : « Vous arrivez dans une petite clairière ensoleillée. A vos pieds se trouve une branche ».
  • Joueur 2 : « Prendre branche »
  • Ordinateur : « Vous avez maintenant une branche dans votre inventaire »
  • Joueur 3 : « Frapper orc avec une branche »
  • Ordinateur « Vous tentez d’attaquer l’orc par derrière avec votre branche. Il se retourne, baille, vous attrape et vous tue. Vous êtes mort. Rejouer ? O/N ? »
  • Joueur 1 : « Charger sauvegarde… »

Le kickstarter de 2017

Le 11 juillet 2017, Jared Sorensen lance une campagne sur kickstarter pour proposer un livre de 300 pages en couverture cartonnée contenant la série des 12 Parsely Games. La campagne a été financée avec succès : 41 516 $ ont été engagés sur 12 000 $ demandés (1 202 contributeurs). La date de livraison annoncée est août 2018.

Le pledge de base pour le PDF est de 15 $ (239 contributeurs). Le PDF et le livre sont disponibles pour 30 $ (733 contributeurs). Il est possible d’avoir une version dédicacée du livre, mais aussi d’y ajouter des goodies comme un t-shirt, un marque-pages ou un pins.

Les Parsely Games présents dans le livre sont :

  • Action Castle I
  • Action Castle II
  • Action Castle III
  • Blackboard
  • Dangertown
  • Flaming Goat
  • Jungle Adventure
  • Pumpkin Town
  • Six-Gun Showdown
  • Space Station
  • Spooky Manor
  • Z-Ward

Château Aventure

Château Aventure est le nom du premier scénario de la boîte. Elle en comprend 12, dont certains sont inédits.

Les scénarios

Le jeu est organisé selon un modèle précis : une histoire = 1 auteur + 1 illustrateur.

Les scénarios de Château Aventure
Nom Auteur Illustrateur Univers Niveau
Château Aventure Jared Sorensen Miguel Coimbra Medieval Fantasy Facile
Jardin Danger Corentin Lebrat Paul Mafayon Chérie j’ai rétréci les gosses Facile
Le donjon de l’effroi Ludovic Papaïs Jérémie Fleury Medieval Fantasy Facile
Deep Space Trap Antoine Bauza Xavier Collette Science Fiction Facile
Fort des Ogres Anthony Combrexelle Naïade Fantasy Facile
Retour à Château Aventure Jared Sorensen Miguel Coimbra Medieval Fantasy Moyen
Nom de Zeus ! Théo Rivière Vincent Joubert Voyage dans le temps Moyen
L’Ecole des sorciers Gabriel Durnerin Mathieu Leyssenne Sorcellerie Moyen
Le Pays des Rêves Merveilleux Ludovic Maublanc Djib Paillettes Moyen
Z-WARD Jared Sorensen Vincent Dutrait Zombie Difficile
Aventure dans la Jungle Jared Sorensen Pierô Aventure Difficile
Alone Théo Rivière Maëva Da Silva + de 18 ans Difficile

Jared Sorensen est l’auteur de 3 histoires (Château Aventure, Retour à Château Aventure et Aventure dans la Jungle). Il s’agit d’anciens scénarios déjà sortis et retravaillés (surtout au niveau ergonomique). Je me suis acheté Action Castle I pour comparer et le résultat n’a rien à voir : l’aventure reste la même, mais la version de Iello est beaucoup plus claire.

Ludovic Papaïs reprend Le Donjon de l’Effroi, sorti sous forme de scénario additionnel le 26/09/11.

D’autres auteurs ou illustrateurs connus participent à l’aventure, comme Antoine Bauza (auteur de 7 Wonders, Tokaido, Hanabi), Théo Rivière (auteur de Shinobi WAT-AAH!, Sticky Chameleons), Paul Mafayon (illustrateur de Loony Quest, Bunny Kingdom), Xavier Collette (illustrateur de Abyss, Dixit 3), Naïade (illustrateur de Tokaido, Princesse Jing), Vincent Dutrait (illustrateur de Lewis & Clark, New York 1901), et tant d’autres !

Les scénarios ont une difficulté croissante (facile, moyen, difficile). Pour un groupe débrouillard, un scénario facile se termine en 20/30 minutes environ. Les autres difficultés demandent plus de réflexion et d’organisation.

Les thèmes sont variés : fantasy, science fiction, zombie, etc.

Les règles du jeu

Les règles de Château Aventure sont simples.

Chaque aventure est découpée en une série de scènes (par exemple : salon, cuisine, couloir). A l’arrivée du personnage dans une scène, le joueur incarnant l’ordinateur lit une rapide description (« vous arrivez dans la cuisine. Une douce odeur semble provenir de la casserole posée sur le feu »). Les autres joueurs vont ensuite, à tour de rôle, énoncer une action (prendre casserole, examiner cuisine, manger ragout, sortir, etc.). L’ordinateur réagit à chaque action selon des scripts prévus dans le scénario.

Si l’une des actions demandé par un joueur est trop absurde ou n’est pas abordée dans le livret, l’ordinateur peut répondre « commande inconnue ».

Les actions interagissent avec l’environnement ou, comme dans les jeux vidéos, avec le menu : sauvegarder, voir l’inventaire, quitter, etc.

Le but est d’arriver à la fin du scénario. Les possibilités de mort sont nombreuses et souvent farfelues.

Le matériel

La boîte de Château Aventure se présente sous la forme d’un boîtier en carton qui s’ouvre par le haut. Cette boîte ne contient qu’un livre, 12 grandes fiches cartonnées et un petit paquet de cartes (pour l’un des scénarios).

Les premières pages du livret sont consacrées à la présentation des règles du jeu. Le premier scénario commence à la page 13. Chaque scénario prend entre 7 et 10 pages. Une carte permet au joueur incarnant l’ordinateur de mieux se repérer et de savoir précisément quel objet important se trouve dans quel lieu.

Les cartes sont une aide pour l’ordinateur. Elles représentent les plans de chaque scénario et les objets à récupérer. Au verso, l’illustration permet de retrouver facilement l’aventure sans en apprendre trop. Elle permet aussi de mieux s’immerger dans l’histoire en présentant les décors.

Ces cartes sont les mêmes que celles du livret.

Mon avis

J’ai découvert Château Aventure avec le scénario de démo : Port aux Singes. Je ne fais pas de jeu de rôle et je ne connaissais pas les Parsely Games.

Château Aventure donne un cadre stricte au « meneur » (l’ordinateur) et aux joueurs. Il permet d’encadrer les débutants sans les enfermer pour autant (il reste quand même très linéaire). L’une des force de ce jeu est de permettre à des personnes de tous niveaux d’y jouer : un débutant total se contentera de dire « commande inconnue » dès que quelqu’un dévie, mais une personne habituée au jeu de rôle pourra tout aussi bien improviser une partie de l’aventure et rebondir sur les actions des joueurs. Le jeu est progressif et la première partie (en difficulté « facile ») permet d’apprivoiser la bête. Puis, peu à peu, on s’autorise quelques ajouts, des modifications dans les descriptions, des objets inutiles à transporter.

Le jeu s’adapte aussi au niveau et à l’âge des joueurs : montrer la carte aux plus jeunes, laisser ou non les adultes prendre des notes/retracer la carte, etc.

Château Aventure est, pour moi (qui aime particulièrement les jeux narratifs), un vrai coup de coeur. Simple à expliquer et à jouer, il ne prend pas de place : à peine un livret. Il peut se jouer partout avec un nombre de participants très variable (le minimum annoncé est 2, mais il est plus intéressant à partir de 3). Des joueurs peuvent entrer ou sortir de la partie à peu près n’importe quand. Le revers de ce type de jeu est la rejouabilité : il est possible de faire une seconde partie, mais avec un groupe totalement différent. Mieux vaut le découvrir en tant que joueur, pour ensuite passer meneur.

Par contre, il ne plait pas à tout le monde et certaines personnes n’ont pas la patience d’examiner des lieux, de ramasser des objets et de charger plusieurs fois une sauvegarde.

Le jeu s’apparente à une énigme à résoudre. Au début d’une partie, on ne connait pas le but du scénario. On tâtonne, on fouille, on ramasse, on combine… et finalement, on trouve !

Je n’ai jamais joué à des jeux textuels, mais j’aime beaucoup les Point & Click (Monkey Island, Myst, ou d’autres plus récents) et j’y retrouve les mêmes sensations transposées en jeu de société.

Château Aventure stimule l’imagination et plonge ses joueurs dans une histoire collective qu’ils créent et qu’ils développent ensemble. L’idée d’associer un auteur à un illustrateur par scénario donne une véritable identité à chaque aventure. L’image de garde (et du verso de la carte) permet de s’immerger dans l’univers.

Par contre, je trouve la boîte (pas le livret, attention) un peu trop fragile. Elle se plie et s’abime facilement.

En bref

Public : Familial

Déduction

Mémoire

Imagination

Les +

  • Un jeu narratif très original
  • Des aventures aux thèmes variés
  • Un duo auteur-illustrateur différent pour chaque scénario

Les -

  • La fragilité de la boîte
  • Il faut une certaine patience
  • Tout le matériel est pour le meneur !

Le matériel

Liste du matériel
Nom Nb
Livret (128 pages) 1
Plans 12
Cartes animaux 9