Transcription

Azul est un jeu de Michael Kiesling, illustré par Chris Quilliams et Philippe Guérin. Il est édité par Plan B.

Il se joue de 2 à 4 joueurs en une 30ène de minutes.Il est aussi intéressant à 2 qu’à 3 ou 4.

C’est un jeu familial, mais son côté stratégique peut aussi plaire à des joueurs plus experts.

Contexte

Azul vient du mot « azulejos » qui désigne les carreaux de faïence décorés d’Espagne et du Portugal. Les joueurs incarnent des architectes du 16e siècle qui doivent de décorer le Palais Royal d’Evora.

Placement de tuiles

Azul est un jeu abstrait de placement de tuiles. Il est découpé en deux zones de jeu : les tuiles Fabrique pour le choix des carreaux et un plateau personnel pour construire son décors.

Lorsqu’un joueur choisit un carreau du côté Fabrique, il prend tous les carreaux d’une zone et glisse le reste au milieu. Il les place ensuite dans la zone d’attente de son plateau par couleur et les fait glisser vers la mosaïque en fin de manche si la ligne est complète.

Matériel de qualité

Azul est composé d’une 100ène de tuiles en résines qu’on place dans un sac en lin aux couleur du jeu. Le matériel est de très bonne qualité, les tuiles sont épaisses et fonctionnelles.

Stratégique

Les règles d’Azul ont beau être simples, le jeu est profond. Il s’adapte au niveau des joueurs grâce à un plateau double-face. Comme les carreaux sont partagés, il faut faire attention à son jeu, mais aussi à celui des autres. C’est un jeu à la fois opportuniste et calculatoire.

Si vous aimez Azul

Patchwork est un jeu de placement de tuiles et de polyominoes uniquement pour 2. Les joueurs achètent des pièces de tissus et progressent sur la piste de temps. Ils doivent laisser le moins de cases vides possibles à la fin de la partie.

En bref