Transcription

20 minutes

2 joueurs min

4 joueurs max

22.50 € chez Philibert

La Petite Mort est un jeu de draft basé sur la bande dessinée de Davy Mourier. Les joueurs incarnent des petites morts qui passent leur Diplôme de Fauche.

Les pions utilisés dans cette vidéo sont les Twinples Officiels « La Petite Mort » du Studio Twin Games.

Sur les bancs de l’école

Les gens naissent, vivent, puis meurent… c’est ainsi ! Vous pensez que tout se fait naturellement ? Hé bien détrompez-vous ! Pour que l’âme puisse quitter le corps, il faut un faucheur. Et pour devenir faucheur, il faut aller à l’école.

Un choix de carrière comme un autre… ou presque.

Dans La Petite Mort, chaque joueur incarne un apprenti faucheur qui doit faire ses preuves. Pour obtenir son diplôme, il faut être le premier à valider 4 objectifs. Le jeu propose 9 scénarios à la difficulté croissante.

Veiller sur son troupeau

Chaque tour, les Petites Mort sont chargées de veiller sur 3 personnages. Lorsqu’ils naissent, les humains possèdent un certain nombre de points d’âme et certaines forces ou faiblesses.

Leur existence se construit par leurs expériences, représentées par les cartes Caractère.

Les symboles verts représentent des forces, et les symboles rouges des faiblesse. Les problèmes sont… variés : problème cardiaque, accident, AVC, suicide, maladie pulmonaire, et cancer.

Un symbole vert annule un symbole rouge.

Nous ne sommes pas égaux face à l’adversité, et certaines personnes risquent plus que les autres une mort totalement stupide.

De la naissance à la mort

Dans La petite Mort, un tour commence toujours par une phase de draft. Les joueurs choisissent et donnent une carte Caractère à leur voisin de droite, et une autre à leur voisin de gauche. Ils choisissent et placent deux cartes à côté de leurs personnages.

Vient ensuite la fauche. Il n’est possible de faucher quelqu’un que si les symboles des personnages correspondent à ceux des cartes Fauche. Solidarité oblige, un même personnage peut être fauché par plusieurs Petites Mort.

Evidemment, il n’est pas possible de faucher ses propres personnages.

Les cartes des fauchés sont partagées entre le propriétaire et les faucheurs.

Si un personnage possède 3 cartes Caractère, et a survécu jusque la, il a vécu une belle vie et doit à présent rejoindre l’au delà. Son propriétaire récupère toutes les cartes.

Lorsqu’un objectif est validé, le joueur place l’un de ses pions sur une case libre. Certains objectifs doivent être réalisés en premier, alors que d’autres ont des places limitées.

Pour conclure, La Petite Mort est une bonne adaptation de la bande dessinée de Davy Mourier. L’humour est omniprésent et le plaisir du jeu vient autant de la découverte des cartes que des crasses qu’on fait aux adversaires. Allergiques au hasard, s’abstenir !

En bref