Transcription

45 minutes

2 joueurs min

4 joueurs max

36.90 € chez Philibert

Ishtar : Les Jardins De Babylone est un jeu de pose de tuiles. Les joueurs incarnent des jardiniers, qui ont pour mission de faire pousser des fleurs… dans le désert.

Un jardin en construction

Dans Ishtar, les joueurs s’affrontent pour le titre de Grand Jardinier Royal.

Le désert est composé de 6 plateaux placés aléatoirement les uns à côté des autres. Chaque plateau comprend une fontaine et des pierres gravées. Côté paysage, rien de très original : du sable, et de la roche couverte de pierres précieuses.

Les tuiles Végétation sont toutes composées de 3 cercles. Chaque cercle représente de l’herbe ou des fleurs. Il existe 3 formes de tuiles différentes, et toute une série d’associations herbe-fleurs.

Au début de la partie, les tuiles Végétation de forme similaire sont placées sur des plateaux coupelles, eux même posés aléatoirement sur un plateau Tapis.

Un jeu de pose de tuiles

Dans Ishtar, les joueurs jouent les uns après les autres. Un tour est composé d’une série d’étapes qui doivent être réalisées dans l’ordre.

Le joueur commence par déplacer le pion Arrosoir jusqu’à la prochaine coupelle. S’il le souhaite, il peut continuer à avancer en dépensant 1 gemme par coupelle supplémentaire.

Il prend la première tuile Végétation de la pile et la place dans le désert. Elle ne peut recouvrir que du sable et des rochers, et doit être adjacente à une fontaine ou à une tuile déjà en place.

Les cases de fleurs reliées entre elles forment un parterre de fleurs, et les tuiles Végétation reliées entre elles forment un jardin. Lors de la pose, il n’est pas possible de connecter des jardins associés à deux fontaines différentes. En plus de ça, un parterre de fleurs ne peut être contrôlé que par un seul assistant.

Si la tuile recouvre des rochers, le joueur récupère toutes les gemmes qui s’y trouvent.

A la fin de son tour, le joueur peut planter un ou plusieurs arbres. Il choisi l’une des cartes disponibles et paye les gemmes demandées. Il place le jeton arbre associé sur une case d’herbe vide. La carte arbre est placée face-cachée devant lui.

Apprentis et Maîtrises

Chaque joueur commence la partie avec 4 assistants et un plateau de maîtrise vide. Suivant le symbole présent sur la tuile Végétation qu’il vient de poser, le joueur peut placer un assistant, débloquer une maîtrise, ou choisir.

Lorsqu’il place un assistant, il le pose sur la tuile de manière à recouvrir le symbole.

Pour débloquer une maîtrise, le joueur prend 2 gemmes et les placent sur l’une des cases vide du plateau. S’il veut placer ses gemmes sur la ligne du haut, il doit d’abord avoir débloqué la case juste en dessous.

Les maîtrises permettent de gagner des points de victoire supplémentaire ou d’utiliser un pouvoir spécial une fois.

À la fin de la partie, les joueurs gagnent des points de victoire pour leurs arbres, pour chaque fleur des parterres contrôlés par leurs assistants. Une fontaine donnent aussi des points au joueur qui la contrôle. Si plusieurs joueurs sont en concurrence, il s’agit de celui qui a le plus grand parterre de fleurs.

Pour conclure, Ishtar est un jeu de pose de tuiles et de majorité. Avec ses contraintes de placement… contraignantes, le jeu se base sur le blocage des adversaires et le contrôle de ses propres territoires.

En bref