Transcription

25 minutes

1 joueurs min

6 joueurs max

17.90 € chez Philibert

Soviet Kitchen est un jeu coopératif de correspondance de couleurs. Les joueurs tiennent un restaurant et cuisinent des ingrédients… plus ou moins comestibles.

Il se joue à l’aide d’une application à télécharger.

La restauration à la Russe

Ah, la guerre ! Les multiples morts, les champs de bataille qui défigurent le paysage, sans compter la pauvreté et la faim. Mais avec tout ça, comment nourrir nos braves soldats ?

Heureusement, les Russes sont ingénieux ! Il suffit simplement… d’un bon mixeur. Après tout, un peu de sable et du sang humain font une saucisse orange tout à fait convaincante.

Dans Soviet Kitchen, le but est de nourrir un certain nombre de soldats, en préparant des plats à base d’ingrédients divers et variés. Chacun commence avec 13 à 4 cartes, suivant le nombre de joueurs.

Un plat demande généralement 2 à 3 aliments. Pour cuisiner un aliment, chaque joueur sélectionne et scanne l’une de ses cartes. Les couleurs sont mélangées et le résultat doit être le plus proche possible de la couleur demandée.

Une cuisine moderne

Pour jouer à Soviet Kitchen, il est indispensable de télécharger une application. Le téléphone est posé au centre de la table, et permet de gérer la confection des aliments.

Chaque ingrédient possède un QR code sur son verso. Lorsqu’un joueur veut l’ajouter à la recette, il le tient tout simplement au dessus du mixeur. Sa couleur est ajoutée dans la partie ronde, et la bouilli… l’aliment est automatiquement généré lorsque tout le monde a joué.

Le jeu se base sur un système de scénarios, et chaque scénario nous demande de nourrir un certain nombre de soldats. Suivant la difficulté, le % de correspondance de couleur peut être plus ou moins haut.

Bon, par contre, quand on mange des mites et des pantalons, il faut un estomac solide ! Le taux de toxicité de chaque ingrédient est indiquée en haut de la carte.

La capacité de digestion des soldats est représentée par une jauge à gauche de l’application. Elle monte et descend suivant les ingrédients utilisés. Après chaque plat, elle diminue légèrement.

Une matriochka indique le nombre de vie des joueurs. Lorsqu’un soldat meurt empoisonné ou que la correspondance de couleur est trop faible, il baisse de 1. S’il tombe à 0, la partie est perdue.

2 modes de jeu

Soviet Kitchen propose 2 modes de jeu : un mode campagne et un mode challenge.

Le mode campagne est composé de 5 groupes de missions, qui nous font voyager à travers toute la Russie. Chaque mission est introduite par un court élément narratif, et propose un certain nombre d’objectifs à remplir.

À la fin de chaque groupe, les joueurs ouvrent un nouveau paquet de cartes.

Le mode challenge se débloque fur et à mesure de la campagne. Il permet de jouer à des missions spéciales, comme par exemple en tenant le plus longtemps possible ou en cuisinant un certain nombre de plats.

Pour conclure, Soviet Kitchen est un jeu coopératif plein d’humour. Le principe des couleurs est tout simple, et même basique, mais le jeu fonctionne vraiment bien !

En bref