Transcription

Downforce est un jeu de Wolfgang Kramer, Justin Jacobson, et Rob Daviau. Il est illustré par Michael Crampton et Tavis Coburn. Il édité par Iello.

Il se joue de 2 à 6 joueurs en une 30ène de minutes.

Contexte

Bienvenue dans le monde des circuits automobiles ! Dans Downforce, les joueurs tentent de devenir riches en pariant sur des pilotes.

Le jeu

Enchères et course

Downforce est à la fois un jeu d’enchères et de course, mais les deux ne sont pas mélangés.

Une partie se déroule en 2 temps :

  1. Une phase d’enchère, lors de laquelle les joueurs tentent de s’approprier des pilotes. Les pilotes sont présentés au hasard les uns après les autres. Chaque pilote est accompagné d’une carte Pouvoir. Lorsqu’un joueur gagne un pilote, il prend aussi sa carte. Il en choisit une avant le début de la course et défausse les autres. Les pouvoirs donnent un peu plus de contrôle aux joueurs.
  2. Une phase de course, pendant laquelle les joueurs avancent les voitures sur le circuit et parient sur le vainqueur à certaines étapes clés.

Un jeu de cartes

Tout se joue grâce à des cartes rayées. Les lignes colorées représentent les différentes couleurs de voiture. Une ligne blanche signifie que le joueur peut choisir n’importe quelle voiture qui ne figure pas déjà sur la carte.

Pendant la phase d’enchères, les cartes sont utilisées pour signifier combien le joueur souhaite dépenser pour tel ou tel pilote.

Lors de la course, elles permettent au joueur dont c’est le tour d’avancer chaque voiture de la carte d’autant de cases qu’indiqué, en commençant par le haut.

Un jeu de paris

Downforce est avant tout un jeu de paris. Le but n’est pas forcément de faire gagner ses pilotes, mais de parier avec justesse.

Si vous aimez Downforce

Flamme Rouge est un jeu de course cycliste. Chaque joueur gère 2 coureurs, qu’il fait avancer grâce à 2 paquets de cartes différents. Le terrain comprend des zones plates, des montées et des descentes, qui sont gérées différents.

En bref